Terradelires - Tel Aviv

23 septembre 2006

Vincent Delerm aurait-il trouvé la sérénité ?

J'avais eu la même impression au troisième album d'Alanis Morissette... Les chanteurs doivent-ils vraiment se poser ? Je viens d'acheter -grâce à la magie d'Internet- l'album de Vincent Delerm depuis Tel Aviv.

Et je l'écoute, depuis ma terrasse. J'attendais ce nouvel opus avec une impatience démesurée et ma première impression est que mon chanteur adoré s'est perdu... Peut-être qu'il me faut plusieurs écoutes pour redécouvrir la délicatesse de ses paroles. Je vous dirai...

is là, il me semble que ses chansons sont posées, moins nerveuses ou revendicatrices. V.D aurait-il trouvé la sérénité ?
Peut-être bien que oui. Mais le problème de la sérénité c'est que c'est un peu chiant, non ?

Posté par ornella2206 à 21:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 septembre 2006

Roch Hachana

Dans quelques jours, c'est le nouvel an juif "roch hachana". Je n'avais jamais autant "ressenti" Roch Hachana ! Parce qu'ici, on vous souhaite bonne année "Chana tova" jusque sur les bouteilles de Coca. Et puis, il y a les prières qui précèdent la période des fêtes (Roch Hachana, kippour, souccot...)

Près de chez moi, je me plains d'avoir des travaux qui me réveillent à 7 heures même le vendredi mais, en ce moment, je m'estime heureuse de ne pas habiter près d'une synagogue...

Parce que les prA8res d'avant Roch Hachana, les slihot (on demande pardon à Dieu mais aussi aux gens à qui l'on a fait du mal), il faut les faire après minuit et avant le coucher du soleil, soit aux alentours de 5 heures du matin et ça dure longtemps, je connais donc des gens qui vivent, malgré eux sur un rythme de yeshiva en ce moment !

Une autre chose m'a marquée. Les Israéliens, même ceux qui ne sont absolument pas pratiquants, respectent tous certaines traditions de Roch Hachana : manger de la pomme et du miel pour que l'année soit douce, manger des hallot (pains) rondes pour que l'année n'ait pas d'angles etc...

Une fille russe de ma classe d'ulpan expliquait que son mari israélien n'est pas du tout religieux mais veut à tout prix manger du gefilte fish (c'est sucré) et de la grenade pour Roch Hachana.

Posté par ornella2206 à 13:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2006

A l'impératif !

Maintenant que je commence à comprendre l'hébreu, un constat s'impose : les Israéliens parlent à l'impératif. Et, pour une Française élevée dans les conventions verbales (comme beaucoup), ça fait bizarre.
Par exemple, dans le "chirout monit" (taxi collectif). Vous entrez, payez cinq shekels (pour Tel Aviv). Quand vous voulez descendre, il faut le hurler au chauffeur.

Alors, oubliez le "monsieur" ou autre marque de respect, ici, ils disent "Chauffeur". Ensuite, oubliez le "pourriez-vous vous arrêter, s vous plait", dans la bouche de l'israélien moyen, ça devient "arrête moi la". Parfois, il y a un "S'il te plaît" qui s'ajoute mais c'est loin d'être systématique. En plus, en hébreu, pas de "vous", seulement "tu".
La différence culturelle... Le pendant positif de cette manière d'être, c'est la spontanéité et le gain de temps !

Posté par ornella2206 à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2006

En décalage de tradition...

Après mon post d'hier, je tombe sur cet article de Libé qui lui fait un peu écho. Après un "décalage de calendrier", voilà le "décalage de tradition".
C'est l'histoire de Judith qui organise des "open shabbat" avec ses amis non-juifs. Il ya du bon théoriquement (faire comprendre à ses proches que le shabbat n'est pas qu'une histoire d'interdition - pas le droit d'allumer la lumière, de prendre la voiture...) mais surtout une histoire de coupure, de repos et de famille.
C'est là que vient pour moi le problème pratique de ce "show". Si l'on fait chaque semaine de shabbat une démo commerciale, quand est-ce qu'on retrouve sa famille ?
Alors voilà, Judith, tu peux organiser des shabbats famille/amis. Et trouver d'autres moments dans la semaine pour expliquer ta religion à tes amis (exclusivement).

Posté par ornella2206 à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2006

En décalage de calendrier...

C'est assez marrant. J'étais aujourd'hui à la "Hanoukat Bait" (je vous fais profiter en direct de mes progrès en hébreu) soit la pendaison de crémaillère d'une copine de Rebecca, ma cousine, qui travaille à l'ambassade. Et là, je réalise à quel point ça peut être étrange de vivre dans un pays en décalage sur le calendrier en vigueur.
Les Israéliens sont calqués sur le calendrier juif, ils ne travaillent pas le vendredi après-midi, ni le samedi (shabbat oblige). Ils reprennent le dimanchleurs jours fériés sont les jours de fête religieuses ou bien ceux qui ont marqué l'histoire du pays.
Imaginez-vous alors, vous travaillez à l'ambassade française (et j'imagine que c'est le cas pour toutes les ambassades occidentales), vous êtes en week-end le samedi et le dimanche. Vous vivez sur un rythme décalé. Et, il y a quelque chose d'étrange dans cette vie à contre-temps.

100_0468

Parce que le week-end est le moment de retrouver ses amis et de voyager, c'est drôle de le vivre en retard sur le reste du pays. Mais alors, ne sont-ils pas condamnés à vivre ensemble, ces expatriés ?
Je me souviens d'ailleurs qu'à New York, un ami à moi (Raph si tu me lis :)) travaillait chez Gaz de France (sujet d'actualité d'ailleurs) et, alors que tout le monde était en congé le 4 juillet pour la fête nationale des Etats-Unis, lui travaillait. Il avait eu un jour de congé le 14 alors que le reste de New York travaillait.
Les entreprises ne devraient-elles pas pas calquer leur rythme de vie sur le pays où elles s'exportent ?

Posté par ornella2206 à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2006

A la demande générale

Je crée un bébé à mon blog Terradelires. Il a presque le même url (pour ne pas perdre mes premiers lecteurs) mais je teste une autre plateforme de blogs, CanalBlog ! Et oui, je promets de ne pas parler nouvelles technos ici, mais j'en profite quand même pour expérimenter l'offre disponible aux bloggeurs.
Alors voilà, vous êtes nombreux à m'avoir suggéré l'idée donc je me (re)lance dans une aventure de la blogosphère (pas étonnant que les statistiques sur les blogs soient incroyablesi tout le monit comme moi et change de blog comme de sujet...) : impressions parsemées de Tel Aviv.
Je commence avec cette photo canon prise à Jérusalem. (ok je commence hors sujet mais c'est ma seule idée de post)
Comme je disais sur FlickR, Windows Live se promeut sur les voitures de Jérusalem.En débarquant à Jérusalem, on peut avoir des attentes très variées : trouver la spiritualité, la fuir, revivre l'histoire, prier ou même visiter sans y chercher un sens. Mais ce que j'ai vu à Jérusalem était au-delà de toutes ces banales attentes, j'ai vu une voiture posée au soleil avec des logos Windows Live Messenger collés sur le dos.

100_0492

A Paris, j'ai vu des smarts à ailerons sponsorisés par Planet Sushi, d'autres à fourrure pour la sortie du roi Lion en DVD, des Rubik's cube Windows Live Messenger mais jamais, non jamais, je n'ai vu rouler une voiture sur laquelle Microsoft fait sa pub...

Promis, le prochain billet sera vraiment exclusif, mais mais il fallait bien le créer ce blog !

Posté par ornella2206 à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]